La magie de la Côte d’Émeraude, le GR34 un pied devant l’autre

tracé du pourtour de la cote d'Émeraude

Table des matières

La Côte d’Émeraude en 8 jours

La Côte d’Émeraude commence à la pointe du Groin au dessus de Cancale jusqu’au Cap Fréhel.

Voici mes étapes tout au long de mes 8 jours sur la Côte d’Émeraude pour une distance parcourue de 153 km, auxquels il faut ajouter mes deux premières journées sur le GR34 du Mont Saint-Michel à Cancale (44 km), qui, officiellement, ne font pas partie de la côte d’Émeraude.

Durant ces dix premiers jours de randonnée sur le sentier des douaniers j’aurai parcouru un peu moins de 200 km. Avant de partir je pensais marcher une vingtaine de kilomètres par jour, pour l’instant je suis dans la moyenne… 

Durant toutes ces journées j’ai adoré découvrir cette première partie du GR34 avec ses magnifiques paysages côtiers et ses eaux d’un bleu-vert si caractéristique. N’ayant jamais marché aussi longtemps j’ai également découvert les joies des ampoules et autres douleurs aux genoux que j’ai réparé comme j’ai pu.

Mes étapes sur le GR34 le long de la Côte d’Émeraude

Le Mont Saint Michel dans la brume du matin .
Étape 1 (16 avril) Premier jour du Mont Saint-Michel à Cherrueix C'est le départ pour le tour de la Bretagne
Moulin à Vivier-sur-mer
Étape 2 (17 avril)   En avant pour mon 2ème jour sur le GR34 de Cherrueix à Cancale Autant hier
GR34 voilier près de la pointe du nid
Étape 3 (18 avril) Étape magnifique de Cancale à Saint-Coulomb Nous quittons le camping ce matin avec une météo plutôt
Arrivée à Saint-Malo
Étape 4 (19 avril) Aujourd'hui traversée de Saint-Malo, la renommée cité des corsaires. Avec Mika on a bien marché de
GR34 de Saint-Malo à Dinard. Promenade du clair de lune
Étape 5 (20 avril) Programme de la journée Saint-Malo Dinard Saint-Lunaire Des remparts de Saint-Malo aux villas de Dinard de
arrivée dans les côtes d'Armor
Étape 6 (21 avril) Petite étape Saint-Lunaire Lancieux Ceci pour éviter de faire trop de km tant que le genou
Saint-Jacut de la Mer
Étape 7 (22 avril) De lancieux à Saint-Jacut-de-la-Mer par les marais de Baussais Je passe par la pointe de Lancieux
Saint-Jacut à Saint-Cast
Étape 8 (23 avril) Saint-Jacut à Saint-Cast par la baie de l'Arguenon Étape exigeante et papotages ...Je refais un passage
GR34 Saint-Cast Pléboulle
Étape 9 (24 avril) Saint-Cast Pléboulle - étape au milieu des trailers-euses.  Encore une promenade comme je les aime à
Pléboulle vue du camping de (Le frèche à l'âne)
Camping de Pléboulle Aujourd'hui repos ou presque au camping de Pléboulle. Ce matin grasse mat, je me suis levé à
Pléboulle Pléhérel en passant par le cap Fréhel et le fort La Latte
Étape 10 (26 avril) Je kiffe au Cap Fréhel Ce matin au départ de Pléboulle, le camping s'est paré d'un
Le Groin de la Fosse, pointe à Saint-Cast-le-Guildo,

La Côte d’Émeraude

Dès les premiers soleils printaniers, les flots se mettent à verdoyer; toute cette étrange symphonie de verts différents, m’a fait appeler notre côte, la Côte d’Émeraude .

Guide illustré de la Côte d'Émeraude - Eugène HerpinLe nom de Côte d’Émeraude a été donné en 1890 par Eugène Herpin (bien oublié à notre époque) avocat, historien malouin, auteur de plusieurs ouvrages touristiques et historiques autour de sa région de Saint-Malo.

La Côte d’Émeraude, joyau chatoyant, liseré de pure beauté qui ourle les Côtes d’Armor est une ode minérale et fleurie à la beauté de cette partie de la Bretagne.

Le gr34 qui longe cette côte s’étire sur près de 150 kilomètres de Cancale jusqu’au Cap Fréhel. C’est une succession de plages enchanteresses et scintillantes, de pointes, d’arêtes rocheuses et d’ilots tels des confettis qui affrontent chaque jour les puissantes vagues de la Manche.

Pour le randonneur visiter cette côte d’Émeraude, c’est emprunter le sentier des douaniers qui chemine tantôt à l’ombre de futaies verdoyantes, tantôt sur la lande sauvage qui s’élève loin au-dessus des flots tumultueux. Lande embaumée par le genêt capiteux, exposée aux vents du large nous offre des panoramas féériques qui se succèdent sans discontinuer enivrant le marcheur par tant de beauté.

Le nom des lieux est un enchainement de stations balnéaires connues et prisées, invitant à gouter des moments apaisants et relâchés sur fond d’eau cristalline (pas l’eau en bouteille:-) ).

la cote demeraude, carte postale (vers 1900). 
Carte postale
Musée de Bretagne, Collection Arts graphiques
Quinlan, Public domain, via Wikimedia Commons

Au sortir de Saint-Malo par l’estuaire de la Rance et son imposante usine marémotrice, par le chemin de ronde, l’on rejoint la pointe du Vicomté puis après la plage du Prieuré c’est Dinard et ses villas renommées qui étale son panache.

Que ce soit à Dinard ou à Saint-Lunaire, on les remarque de loin les voyantes villas de Dinard ou de Saint-Lunaire tant elles en imposent, surplombant le chemin côtier les fenêtres tournées vers le large. Depuis la Belle Époque, période durant laquelle la plupart de ces villas ont été construites, elles sont l’image d’Épinal de ces villes..

Qui dit paysages de rêve ou stations balnéaires attirantes, dit également urbanisation et cette partie du littoral breton n’en n’est pas exempte… Parfois le sentier des douaniers emprunte des itinéraires citadins qui tranchent avec les rivages solitaires. (Bon l’urbanisation comprend quand même les belles villas de Dinard).

Après Saint-Lunaire, en sortant de Saint-Briac-Sur-Mer par le pont qui franchit le Frémur, c’est dans les Côtes d’Armor que le GR34 poursuit sa route vers Lancieux, Saint-Jacut-de-la-Mer, Saint-Cast Le-Guildo et leurs plages de sable doré. Puis il est temps de rejoindre le long des rives fraiches et ombragée qui montent au Fort Lalatte les abruptes falaises sauvages et hérissées de rochers de grès rose du Cap Fréhel, dont la réserve ornithologique est un site remarquable pour l’observation et surtout la conservation de certains oiseaux marins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *