Pléboulle

Pléboulle vue du camping de (Le frèche à l'âne)

Table des matières

Camping de Pléboulle

Aujourd’hui repos ou presque au camping de Pléboulle.

Ce matin grasse mat, je me suis levé à 9h00, après le petit déj (café pain frais) je suis allé à la pharmacie de Matignon, pas celle du Premier Ministre, mais la ville la plus proche, à 5km quand même.

C’est toujours plaisant de musarder dans la campagne surtout sans le sac maousse costaud, la dame du camping (Katell) m’a indiqué une route tiptop au départ de Pléboulle, pas une seule voiture. Dans les champs de céréales les jeunes tiges ondulent sous caresse du vent, formant des vagues végétales qui se déplacent au gré du caprice des courants d’air.  Je ne savais pas que l’on cultivait de la moutarde en Bretagne (renseignements pris, cela sert d’engrais vert, ce sera enfoui avant les prochaines semailles).

J’ai pu voir les fanions du trail d’hier,  l’arrivée était à Matignon, du coup j’ai fini le 17km en 25h00, 1er dans la catégorie randonneur vétéran 3.

Je suis arrivé bien avant la fermeture des magasins et pu faire le plein de pansements puis chercher une assiette au SuperU (c’est vraiment mieux pour manger) et 2-3 boîtes de sardines. De retour à Pléboulle, je consacre le reste de la journée à la lessive, aux soins des bobos et farniente. 

Je me suis résolu à percer mes ampoules qui me lancent quasiment à chaque pas. Deux écoles s’affrontent, je perce, je perce pas. J’ai opté pour la première jusqu’à présent mais sans grand succès, donc aujourd’hui je perce, je vide les ampoules et j’applique sur chaque pied un Compeed. La suite me confortera dans mon choix, fini les désagréments à chaque fois que je pose le pied.

Demain direction le Cap Fréhel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *