Loquémeau – Locquirec

sur le GR34 entrée dans le Finistère un peu avant Locquirec

Étape 28 (15 mai)

logo carteDistance : 23 km

sablier1Durée : 7h15

deniv plus Dénivelé positif : 450m

deniv moins Dénivelé négatif : 460m

logo carteDistance : 606 km

sablier1Durée : 183h15

deniv plusDénivelé positif : 8920m

deniv moins Dénivelé négatif : 11080m

Au revoir les Côtes d’Armor et merci.
Bonjour cher Finistère et Locquirec.

Peu après le camping le sentier s’en va dans la colline, je n’avais pas fait 500m que la pluie s’est mise à tomber, habillage rapide et protection du sac à dos et me voici reparti étanchéifié, naturellement 20 minutes plus tard il ne pleut plus…

On m’avait prévenu ça grimpe sec jusqu’à Locquirec. Non seulement ça grimpe mais le sentier est par endroits compliqué à négocier.

Dans certaines portions escarpées, c’est la première fois que je tiens mes bâtons sous la poignée pour raccourcir la longueur de l’appui. Parfois il y a peu de place pour poser la chaussure tellement le sentier est étroit avec des bouts de granit qui sortent de terre, des passerelles salvatrices évitent que les pieds trempent dans la gadoue (encore merci aux personnes qui les ont installées), de partout il descend des cours d’eau du haut des coteaux.

Mais voilà la (relative) difficulté du parcours va de pair avec la magnificence des paysages et tous les passages délicats à négocier qui me font ralentir le rythme me permettent également de profiter pleinement de l’endroit.

En descendant une marche je marche sur une tige de fougères sèche sauf qu’à l’autre bout elle était encore enracinée, de fait elle forme une boucle dans laquelle mon autre pied vient s’enfiler… Une chute à ce moment là n’aurait pas été sans conséquences, dès lors en plus de la prudence j’ajoute une couche de vigilance.

Toujours avec un temps d’avance, je vois le GR34 dessiner son tracé sur les ondulations des pointes qui plongent dans la mer, c’est une vue dont je ne me lasse pas. Depuis que je viens en Bretagne ce sillon qui serpente charme mon regard.

Arrivé à Saint Michel en Grève je ne sais à quoi m’attendre, la dernière fois que nous sommes venus, c’était une plage anéantie, souillée par les algues vertes qui étaient enlevées à grand renforts de bulldozers.

Aujourd’hui je revois la plage telle que je l’ai connue il y a bien des années. Une immense plage de sable blond, belle comme un pain doré, qui s’étale sur des kilomètres. La mer est si loin à marée basse qu’on la devine plus qu’on la voit. En discutant avec une dame j’ai appris que la plage était ré-ensablée et que les problèmes d’algues vertes était en nette diminution.

Du coup je coupe à travers la plage de Saint Michel en Grève, ce qui me fera économiser quelque détour par la route. Je suis retourné sur le GR34 pour rejoindre le point de vue du Grand Rocher de Saint-Michel-en-Grève. Monter là haut se mérite la pente est plutôt raide, mais une fois arrivé, quelle magnifique vue sur l’entièreté de la superbe plage de Saint-Michel.

Au bas de la descente je me suis planté, j’ai suivi une ancienne voie de chemin de fer, petit détour sans conséquence.

L’arrivée à Locquirec se fait sous le couvert des arbres avec encore pas mal de montées et descentes. Au final petite étape en terme de km mais bien fatigante et surtout, encore une fois, tellement plaisante. Ce soir j’entre dans le Finistère, berceau de mes premières années bretonnes.

Je fais halte au camping municipal du Fond de la baie de Locquirec qui s’étire en longueur. Il me faut aller vers la fin du camping pour trouver l’accueil, je serai plus vite sorti demain matin.

82B8BF39 8B1E 43FC 8093 A43FADEB4399 scaled

C’est par là

A9571D53 EDEF 4DFD B661 848A441E6FAE
D2F3EA48 596A 4DDC A548 20DD9CF06594
5F676CDE 2DBF 4F86 B543 03909CB7C38B
A685F4A1 29B4 43F0 86A7 8B0FDA5838A2
068F65EC 636B 4933 8AE4 A6AE97DC21CC
4541A3FB 257D 4A78 9D20 383048AEA67A
4F37B694 839E 4F5C BDAD 48B32D9AD451
1B98E908 D376 4D83 883C AC71370560FB
CEBA74B1 EEB1 4786 8A3E 0EA597DF550B
3FB0ACF0 5CAE 40B8 BC71 42B53D0FED90
F976B08F 65DE 480A ADA3 1BB9C46C7ECA
C82249FF DF19 4157 B50C 06DA3C1C220B
A9DECDFD 4E3B 4882 B18D 34559E8D7FF7
B5ED762C B325 4656 9DD6 3B9C1F3576EA
CDBA3E30 429F 475E BFF5 5BA62CB751C8
DB093EF2 AF79 4C4C A338 AF1EB5422B0D
275F6F4A 1D75 4B50 BBCB DE9F909D5589
DE44D5E5 C899 4FD9 A3E9 2E760E6C68C1
CF571387 16D2 4CB8 B534 51DEB9F98CA7
1ABEA3B0 A354 4671 9034 E7910BDE97D4
B3EF2E80 990A 4841 95A9 657940977132
F3E037F9 999F 4653 9BE0 F0BB5C173326
282F6CE4 0438 4C6A A891 8480D8F2FA79

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *