De Concarneau à la Pointe de Trévignon

Étape 55 (25 juin)

Distance : 24 km

Durée : 7h15

Dénivelé positif : 100m

Dénivelé négatif : 70m

Distance : 1244 km

Durée : 383h45

Dénivelé positif : 19160m

Dénivelé négatif : 21170m

Reprise de Concarneau à la Pointe de Trévignon

Nous avons passé une nuit très agréable à l’auberge de jeunesse de Concarneau en cette fin juin, la fréquentation des lieux n’est pas encore importante. L’auberge est située sur le GR34 tout près de la ville close où j’emprunte le sentier côtier en direction de la pointe de Trévignon.

GR34 de Concarneau à la Pointe de Trévignon. A Concarneau la statue d'Abraham Duquesne.Au lieu le Passage du bac je prends le bateau qui m’amène au Passage Lanriec où trône la statue D’Abraham Duquesne, marin fameux du règne de Louis XIV.

En 3mn je suis sur l’autre rive où la ville de Concarneau continue. Assez rapidement la cité urbaine cède place à un chemin confortable qui mène à la baie de Pouldohan, bras de mer aux ramifications multiples qui ressemble à un mini aber. Le chemin est agréable à parcourir au bord de l’eau calme sur laquelle clapotent de nombreux bateaux. Parfois les restes d’anciennes embarcations émergent des flots, carcasses noircies par les eaux salées, dissoutes dans leur cimetière marin face aux coques en matériaux composites de jeunes et fringants bateaux modernes.

Qu’il est bon de pouvoir marcher à nouveau sur le GR34 qui m’a beaucoup manqué, ma tendinite n’est pas totalement guérie mais pas handicapante. Le sac à dos Osprey Atmos 65 litres est resté dans la voiture et je voyage avec un petit sac 20 litres, ça allège fortement le randonneur.

Avec Coco on a rendez-vous à la pointe de la Jument à 14h00, elle est partie de la pointe de Trévignon 2h00 plus tôt, à 14h05 nous arrivons ensemble à la flèche blanche marquant la pointe de la Jument. Après un petit casse-croûte nous repartons vers la fin de l’étape.

Le GR34 s’étire le long de la mer d’un bleu sombre où l’écume forme de larges lignes qui s’échouent inlassablement sur la grève. Les rochers brillent dans le contre jour de cette fin d’après-midi, les belles plages sont encore le théâtre de jeux divers où petits et grands s’ébrouent bruyamment.
Au terme de cette étape nous nous promenons un peu sur pointe de Trévignon jusqu’aux abords du Château Artaud puis nous rejoignons notre camping du jour avant de s’établir dans notre nouveau camp de base.

Au niveau tendons ça m’a titillé un peu vers la Pointe de la jument mais ensuite c’est passé sous l’enchantement du bord de mer tout ensoleillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *