Plouescat à Ménéham

GR34 de Plouescat à Ménéham - Plounéour-Brignogan-plages,

Étape 36 (24 mai)

GR34 - logo carteDistance : 26 km

GR34 - sablier1Durée : 7h00

GR34 - deniv plusDénivelé positif : 130m

GR34 - deniv moins Dénivelé négatif : 120m

GR34 - logo carteDistance : 813 km

GR34 - sablier1Durée : 241h45

GR34 - deniv plusDénivelé positif : 12360m

GR34 - deniv moins Dénivelé négatif : 13630m

GR34 24 mai 2022 de Plouescat à Ménéham

De Plouescat à Ménéham en passant par Brignogan plages

Ce matin je prends le temps de déjeuner sur une des tables du camping et j’en profite pour faire sécher la tente sous les rayons de soleil matinal. Je dois aussi trouver un hébergement pour ce soir, les campings possibles sont tous fermés. A Ménéham je trouve un gîte pas trop cher, ça tombe bien demain la pluie est de sortie, partir sec est toujours plus agréable. Coup de fil, message sur le répondeur, on verra bien.

Louis  Rousseau Digue KeremmaJe m’élance sur le GR34 parcourant cette magnifique Côte des Légendes en commençant par les dunes de Keremma, mi sable mi herbe truffées de trous de lapins, le sentier des douaniers longe la belle plage de Keremma.

Keremma nom donné à ce lieux par Louis Rousseau en hommage à sa femme. Il à bâti une digue pour protéger les  terres de la mer, elles sont encore cultivées aujourd’hui, malheureusement le lieu est également menacé par le réchauffement climatique et la montée des eaux.

Puis le GR 34 suit le tracé d’une ancienne voie de chemin de fer départementale et tout naturellement j’arrive à l’ancienne gare. Sur ce lieu est implanté le Groupe Ouest, une association spécialisée en coaching d’auteurs de cinéma, leur site internet dit : 

‌Un lieu unique en Europe dédié à l’accompagnement d’auteurs en résidence et au suivi de développement de scénarios.
Une plateforme de recherche appliquée en matière de narration et de construction de récit.
‌Une démarche innovante associant le monde économique à la fabrique de récit et au développement du cinéma en Bretagne.

GR34 Plouescat à Ménéham affiche groupe ouest - Gare de Plounéour-Brignogan
Tout ça au milieu d’un petit village dans la campagne du Finistère, trop fort les bretons, il y a même un café restaurant où je m’arrête prendre un café et un bon sandwich.

Je rejoins le littoral qui étale ses kilomètres de plages de sables blancs, orné par des roches de granit qui parsèment le littoral et dont les formes évoquent un bestiaire imaginé par quelque fantasque créateur sur cette bien nommée Côte des Légendes.

Je dépasse Brignogan plages petite ville balnéaire autonome pendant 83 ans avant d’être à nouveau réunie à Plounéour-Trez en janvier 2017, la commune s’appelle maintenant Plounéour-Brignogan-plages.

Brignogan plages est une belle station aux plages accueillantes et tables de pique-nique à foison, et me revoici à suivre le littoral. Et toujours ces agrégats de blocs de granit sur terre comme dans l’eau qui se dressent un peu partout.

Je sais ce qui me chafouine ces derniers temps, y’a plus de relief, c’est tout plat. Bon c’est normal, quand on longe la mer au ras des flots ça ne peut pas grimper, mais les ondulations successives des falaises qui plongent dans la mer me manquent un peu.

Arrivé au terme de mon étape, n’ayant pas de nouvelles de mon gîte j’y vais directement. Le village de Ménéham  est sympa,  il a été créé au XIXe siècle pour loger les douaniers puis des habitants venus vivre ici, un peu touristique, mais c’est joli. Le hameau a été réhabilité, des artisans y logent sur place toute l’année, il y a également un bistrot, mais fermé le mardi, comme aujourd’hui, des musées et un gite…

Renseignement pris auprès d’un céramiste, je trouve facilement le gîte, hélas une pancarte « Complet pour ce soir » trône devant la porte d’entée, super.

Il ne me reste plus qu’à retourner sur mes pas et tenter ma chance vers le camping plus bas, j’ai vu que des mobilhomes étaient habités. Une fois sur place je rencontre sur un monsieur sympa qui apparemment travaille ici, il m’informe que le camping de la plage de Ménéham n’ouvrira que dans quelque jours, je lui explique ma situation et lui demande si je peux installer ma tente dans un coin. Il appelle sa patronne qui accepte que je passe la nuit ici (sans bourse délier) je pourrai même bénéficier de l’eau courante, vraiment très sympa.

Montage de tente, popote et dodo rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *